in

Australie : L’escalade sur Uluru sera interdite à partir de 2019

L’escalade sur l’emblématique Ayers Rock ou Urulu sera interdite à partir d’octobre 2019 d’après les autorités australiennes. Les membres du conseil d’administration du parc national Urulu-Kata Tjuta ont voté à l’unanimité cette interdiction en raison de la sensibilité des indigènes. En effet, ce monolithe et géant rouge qui fait la renommée du nord de l’Australie est aussi connu comme étant un site sacré pour les aborigènes australiens.

Maintes fois, les habitants locaux ont demandé aux visiteurs qui vont un voyage touristique en Australie de ne pas grimper sur le rocher d’Ayers Rock qui était considéré comme un véritable monument sacré. Des panneaux ont été placés à la base du rocher pour inviter les gens à ne pas l’escalader, en signe de respect envers la loi traditionnelle des autochtones Anangu, les gardiens de la terre. Mais ces dispositions ne servaient à rien, car les gens continuaient à escalader la pente sans prendre en compte les interdictions.

Urulu

Une décision qui devrait ravir

D’après Sammy Wilson, le président du conseil d’administration et homme d’Anangu, il s’agit d’un endroit extrêmement important, pas un terrain de jeu ou un parc d’attractions comme Disneyland. Selon lui, le peuple Anangu a dû garder l’ascension ouverte pendant plusieurs années, car elle était intimidée du fait que l’Urulu comptait parmi les plus grandes attractions touristiques mondiales. Le groupe avait cependant toujours voulu fermer le site qui représente une zone sacrée pour les hommes, en raison de sa signification culturelle.

Toujours selon Sammy Wilson, la fermeture du site n’est pas un évènement triste, au contraire cela devrait être célébré. « Rassemblons-nous, fermons-les ensemble », a-t-il déclaré. Le conseil était composé de huit propriétaires traditionnels ainsi que de quatre représentants du gouvernement australien.

Plus de 250 000 personnes visitent Urulu chaque année, selon le site Web du parc national. D’après les données du comité, seulement 16% des visiteurs ont fait l’ascension entre 2011 et 2015. Tourism Central Australia a déclaré soutenir la décision, en soulignant tout de même que le public pouvait toujours accéder à la majeure partie du site avec respect.

Vous en pensez quoi ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *